Quel lait pour un bébé qui a des coliques ?

L’OMS et les pédiatres recommandent l’alimentation exclusive à base de lait maternel pour les bébés jusqu’à 6 mois. Toutefois, si vous n’êtes pas en mesure d’allaiter, il convient de bien choisir le lait infantile qui conviendra à votre bébé pour lui éviter des désagréments gastriques. Votre pédiatre vous indiquera la meilleure formule pour votre bout de chou, et voici nos conseils pour reconnaître et soulager ses coliques.

Comment reconnaître les coliques chez bébé ?

L’OMS estime que 20 à 25 % des nourrissons souffrent de coliques entre l’âge de 15 jours et de 3 mois. Cela fait donc un bébé sur 4 ou 5 qui pleure et se tord de douleur, laissant ses parents impuissants… Pour savoir si votre bébé souffre de coliques ou s’il a une autre pathologie, voici les symptômes à identifier :

  • À part ses pleurs, votre bébé est en bonne santé, il ne perd pas de poids, il n’a pas de fièvre ni aucun autre symptôme indiquant une maladie, et il a bon appétit.
  • Votre bébé pleure depuis qu’il a plus de 15 jours et ses pleurs commencent en fin de journée et continuent jusque tard dans la nuit, en général plus de 3 heures par jour (c’est une moyenne).
  • Les pleurs sont si intenses que son visage devient écarlate, et votre bébé plie ses bras et ses jambes pendant les pleurs.
  • Votre bébé s’endort facilement, mais se réveille peu de temps après l’endormissement, dans un sursaut, et il reste inconsolable quoi que vous fassiez.

Ces symptômes vous permettent de reconnaître les coliques du nourrisson à coup sûr. Si votre bébé se réveille dans la nuit, longtemps après s’être endormi, peut-être a-t-il tout simplement faim ? Vous pouvez, avec l’accord de votre médecin, lui donner un peu de yaourt pour bébé BIO le soir, afin qu’il puisse passer une bonne nuit en ayant l’estomac bien rempli.

Quel lait pour un bébé qui souffre de coliques ?

Les coliques du nourrisson peuvent être dues à une allergie ou une intolérance alimentaire. Il peut être intéressant de changer son lait infantile pour un lait pour bébé bio, avec l’accord de votre pédiatre, pour limiter les risques allergiques.

Toutefois, si votre bébé continue à prendre du poids malgré ses pleurs, l’allergie peut être écartée. Les coliques peuvent aussi être dues à un RGO (reflux gastro-œsophagien) non détecté ou peu visible, à des bulles d’air dans l’estomac, provoquées par la tétée, ou à un système digestif encore immature.

Votre médecin vous conseillera sur la démarche à suivre pour soulager les douleurs abdominales de votre bébé.